Galeries

Possibilités d’Hébergement

PHOTO MAISON BRETONNECette rubrique est destinée aux personnes désireuses d’entreprendre la formation en magnétisme et qui se déplaceraient de loin.

Plusieurs formes d’hébergements existent soit sous forme de gîtes, de maison d’hôtes ou tout simplement d’hôtels.

Vous pouvez orienter votre recherche sur les villes qui jouxtent Louargat, en voici quelques unes, il suffit de cliquer sur le nom de la ville pour vous rediriger vers un lien :

Louargat

Belle-Isle-en-Terre à 4 km environ

Gurunhuel à  4 km environ

Pédernec à 6 km environ

Plounevez-Moëdec à 6 km environ

Bégard à 8 km environ

Trégrom à 9 km environ

Le Vieux-Marché à 11 km environ dans un magnifique moulin entièrement restauré chez Guillaume Scolan (06.20.86.66.52)

Guingamp/Ploumagoar  à 14 km environ

Lannion à 25 km environ

Bien entendu, ces liens ne sont que des suggestions, il en existe beaucoup d’autres pour tous types de budgets et de critères.

http://therapiebrevehypnose.com/wp-content/uploads/2014/06/7D7B2E6-1.gif

Situations Comportementales

Il existe une multitude de situations et de comportements qui se résolvent plus ou moins rapidement par l’Hypnose Ericksonienne.

Tous les citer serait impossible et l’Hypnose ne vient pas seulement traiter des problèmes, elle apporte surtout des solutions,  pour vivre une grossesse sans souci et procéder à un  accouchement dans le meilleur confort possible, pour réussir un examen scolaire ou professionnel,  pour activer des énergies de soulagement, pour survivre à un deuil,  pour cesser de se ronger les ongles,  contre le bégaiement, contre l’énurésie (pipi au lit) , pour les troubles du sommeil, pour le stress ou l’anxiété, l’accélération des cicatrisations, la procrastination (remettre les choses au lendemain), pour les migraines, la fatigue excessive, les problèmes érectiles, la colère excessive, les difficultés  de communication….

Il n’y a que très peu de problème qui ne peut se solutionner par l’Hypnose Ericksonienne (Excepté certains états psychiques graves et précis).

Stress
Stress
https://www.youtube.com/watch?v=FRi2M05nnWY

 

Dépression
Dépression
https://www.youtube.com/watch?v=YKdcPbbSOS4

Problèmes érectiles
Problèmes érectiles
https://www.youtube.com/watch?v=ozDKypnHIpI

La Procrastination ou comment remettre systématiquement les choses à plus tard...
La Procrastination ou comment remettre systématiquement les choses à plus tard…
https://www.youtube.com/watch?v=1g2TiRU7hSo

 

Se sentir inutile ou invisible
Se sentir inutile ou invisible
https://www.youtube.com/watch?v=RICm8Cz_pNQ

Réussir un examen
Réussir un examen
https://www.youtube.com/watch?v=Qzwi3WTXd4w

La colère
La colère
https://www.youtube.com/watch?v=pVKRsUPyIzQ
 photo grosse fatigue2 https://www.youtube.com/watch?v=6u737ZVGVq8

Acouphènes et migraine
Acouphènes et migraine
https://www.youtube.com/watch?v=zTIxhyQqgHo

 

 

 

 

Peut-être pensez-vous tout savoir sur vous-même?

Et pourtant votre inconscient risque de vous surprendre car il a tant de choses à vous apprendre… alors pourquoi hésiter ?

Atteignons votre objectif sans tarder…

 

http://therapiebrevehypnose.com/wp-content/uploads/2014/06/7D7B2E6-1.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Situations de Dépendance

PHOTO ADICTIONS HYP2

Qu’est-ce que la Dépendance ?

La Dépendance est une conduite qui repose sur une envie répétée et irrépressible en dépit de la motivation et des efforts du sujet pour s’y soustraire.

C’est un état problématique où l’organisme est incapable de fonctionner en dehors de la consommation de la substance responsable. Elle s’estime par l’énergie dépensée pour parvenir à l’abstinence et par les efforts déployés pour se procurer le produit concerné.

Les deux facteurs à prendre en compte sont alors :

  1. Les propriétés du produit (Propriétés pharmacologiques, le mode de consommation et d’accoutumance)
  2. Les prédispositions de la personne concernée comme ses antécédents d’usage, ces antécédents familiaux, sociaux et le contexte personnel de  l’individu

Le premier a avoir mis un mot sur ce phénomène a été Sigmund Freud qui nommait cette pathologie de « besoin primitif » ce qui en soit n’est pas totalement faux car cette expression consacre  tout à fait cette envie insatiable, répétée et irrépressible d’un comportement excessif.

On distingue la Dépendance de l’Addiction dans le sens où l’addiction est davantage basée sur une attitude intra-psychique ou  comportementale.

L’addiction vous entraîne vers une absence d’indépendance et de liberté et vous fait devenir l’esclave de votre addiction. Vous perdez ainsi votre liberté d’action.

C’est pourquoi on est « dépendant » de l’alcool ou de drogues mais on est « addict » au jeu  par exemple, à internet ou au téléphone portable ou même à l’achat compulsif.

ADDICTION AU TÉLÉPHONE PORTABLE
ADDICTION AU TÉLÉPHONE PORTABLE

L’addiction fait intervenir des mécanismes inconscients et pulsionnels voire régressifs, le terme addiction étant un terme      anglo- saxon admis dans le langage français, la langue française parlera d’assuétude comportementale.

On trouve aussi des addictions affectives comme l’attrait pour les relations sexuelles et la multiplicité des partenaires (Toujours plus et plus intenses), la dépendance au travail (Ergomanie)  ou encore les dérives sectaires.

ADDICTION A INTERNET
ADDICTION A INTERNET

En quoi l’Hypnose Ericksonienne peut-elle m’aider ?

Comme pour toutes maladies sérieuses et comportementales, l’Aidant ou l’ Accompagnant conviendra  d’une pré-séance que l’on nomme l’anamnèse afin de déterminer ensemble les tenants et les aboutissants de votre addiction ou de votre dépendance.

Crédit Vidéo : Benjamin Lubszinski

Comment se manifeste-t-elle ? Comment se traduit-elle ? Quels sont vos modes d’action lorsque vous subissez le besoin irrépressible d’agir de cette façon ? etc.

Les séances en elles-mêmes se suivent mais ne se ressemblent pas en fonction de chacun, ce qui convient à l’un ne convient pas forcément à l’autre, quoi qu’il en soit les moyens d’action sont variés et j’userai de différents leviers  afin de diminuer petit à petit votre addiction ou votre dépendance.

La régression en âge permet de retrouver un état interne d’avant l’existence de ce problème et d’en tirer les états « ressource » qui y sont associés, il me sera alors possible d’amplifier cette sensation agréable puis de vous la faire projeter dans le moment présent.

La dissociation permet aussi de vérifier, entre autre, l’écologie de la démarche, ce qui est bon pour votre double le sera tout autant pour vous, en visualisant votre double dans un état interne bienfaisant et détendu, vous comprendrez alors que cette sensation agréable peut vous être ré-associée et il est tellement plus apaisant de de se sentir bien n’est-ce pas?

La « futurisation » vous permettra de transposer ce sentiment de libération et de joie retrouvées dans un avenir proche puis lointain sans qu’aucun sentiment de dépendance ne vienne altérer cet état.

Enfin le Renforcement de la confiance retrouvée sera un des moyens pour vous ré-affirmer et reprendre totalement possession de votre corps et de votre esprit, ne dit on pas un esprit sain dans un corps sain?

Et si vous vous autorisiez à retrouver la joie de vivre ?…

http://therapiebrevehypnose.com/wp-content/uploads/2014/06/7D7B2E6-1.gif

Douleurs Chroniques et Aiguës

Douleurs Chroniques ou Aiguës ?
Douleurs Chroniques ou Aiguës ?

La douleur en règle générale est une « expérience sensorielle et émotionnelle désagréable » qui est ressenti par un message nociceptif (Un signal d’alarme comme le test de « l’arc réflexe » qui lorsque le médecin donne un petit coup avec un instrument lourd permet, par réflexe, au genou de monter subitement).

Ce message est transmis de deux façons possibles :

  1. Par les voies nociceptives ascendantes qui véhiculent l’information douloureuse de la périphérie du corps vers le cortex cérébral en passant par la moelle épinière
  2. Par les voies nociceptives descendantes qui partent du cortex cérébral vers la périphérie du corps.

Les mécanismes qui induisent la douleur sont alors d’ordre électro-biochimiques et font intervenir différentes molécules ainsi que des acides aminés et les endorphines sécrétées par le cerveau entrent en action en jouant le rôle de neurotransmetteurs.

C’est ainsi que l’on distingue deux types de douleurs :

  1. La douleur Aigüe qui est de courte durée et qui peut faire suite à une opération ou à un choc passager et qui se soigne par des anti-douleurs médicamenteux adaptés, il s’agit bien souvent d’un signal d’alarme de l’organisme afin que vous puissiez envisager une prise en charge médicale en retour.
  2. La douleur Chronique qui revient de temps à autres et qui finit par vous isoler en s’enracinant dans le subconscient; votre entourage  en subit bien souvent les conséquences (Saute d’humeurs, irritabilité, susceptibilité etc) et cette situation de chronicité dans la douleur glisse vers une déliquescence émotionnelle accrue qui peut mobiliser vos cinq sens parfois. Certaines personnes glissent alors petit à petit vers la dépression, l’anxiété, la fatigue excessive, votre qualité de vie est forcément amoindrie et les troubles du sommeil font leur apparition insidieusement.

Crédit Vidéo : Benjamin Lubszinski

La Fibromyalgie fait elle partie des douleurs Chroniques ?

Sans équivoque, la réponse est oui   mais on ne peut parler de Fibromyalgie (Qui touche en moyenne sept fois plus les femmes que les hommes) que lorsque plusieurs facteurs sont réunis.

On y trouve des facteurs somatiques, les facteurs socio-culturels et les facteurs psychologiques, de plus il faut au moins pouvoir retrouver sur votre corps un minimum de 11 points douloureux au simple toucher  sur 18 repères anatomiques.

Bien souvent, la fibromyalgie est difficile à diagnostiquer car les examens sont incapables de démontrer un quelconque dysfonctionnement et je sais par expérience que les patients atteints par cette maladie ne supportent pas qu’on leur dise que « tout va bien »  alors que leur journées sont parfois cauchemardesques.

Bien souvent, d’autres facteurs sont liés à la fibromyalgie et différentes études ont su trouver  d’autres effets délétères qui étaient à la source de cette douleur, on y trouve pèle-mêle des traumatismes dus à l’enfance , des antécédents familiaux lourds (des « secrets de famille »), des abus sexuels, de la maltraitance, la perte d’un être cher, des carences affectives ou des mères castratrices qui ont bridées l’enfance de leur protégé etc…

Résultat de recherche d'images pour "image fibromyalgie"

Source photo
http://sante.lefigaro.fr/sante/maladie/fibromyalgie/diagnostic

Que permet l’Hypnose Ericksonienne pour ce type de douleur chronique ?

En premier lieu il convient de préciser que l’anamnèse, c’est à dire l’entretien qui précède toute séance d’hypnose, doit être fait minutieusement.

Il convient de prendre en compte les différentes remarques, les liens du passé, les traumatismes vécus et d’en faire la synthèse rigoureuse avant de débuter un travail qui s’annoncera plus long que pour d’autres pathologies .

Il est important de préciser que votre Aidant  ou Accompagnant ne fera pas en sorte de faire disparaître la douleur car elle est une réalité et son existence même permet de s’apercevoir des dysfonctionnements de votre corps et des sensations qui y sont associées. En revanche il fera en sorte de les amoindrir à un  niveau minime et pourra le vérifier grâce à une « échelle analogique de la douleur » entre chaque séance.

Échelle Analogique de la Douleur
Échelle Analogique de la Douleur

Les moyens d’action sont variés et l’Aidant n’aura que l’embarras du choix, cela passera par la régression en âge afin d’identifier le souci et de vous faire visualiser ce qu’était votre vie avant les douleurs pour aller rechercher cet état de ressource important et nécessaire; j’utiliserai des techniques de visualisation et de dissociation afin que vous parveniez à éloigner par vous-même cette douleur encombrante.

Et chaque début de séance sera initiée par une anamnèse de manière à vérifier les progrès et redéfinir un mode d’action, je vous ferai visualiser vos états de ressource et les augmenterai afin de les ancrer physiquement et durablement en vous, nous procéderons à un « nettoyage » des éléments indésirables et enfin je vous aiderai à vous projeter dans un futur positif avec un minimum de douleur.

Enfin je vous apprendrai des techniques de soulagement que vous pourrez mettre en place par vous-même sans aide extérieure et qui, ponctuellement, vous aideront lors de vos épisodes douloureux …De moins en moins fréquents.

Une petite précision toutefois qui a son  importance….Les gens atteints de maladies génétiques peuvent ressentir des « améliorations » avec l’Hypnose Ericksonienne, non pas sur la maladie en elle-même puisque c’est une origine génétique mais sur les symptômes que cela procure.

Par exemple dans la Syndrome  de Gitelman appelé autrement « Syndrome d’hypokaliémie-hypomagnésémie familiale » et qui a une prévalence d’environ 1/40.000 personnes, les symptômes qui précèdent la crise  ou durant la crise peuvent être d’ordre :

  • Faiblesse musculaire transitoire
  • Tétanie
  • Douleurs abdominales
  • Vomissements
  • Paresthésie faciale
  • Douleurs articulaires importantes qui peuvent s’évaluer jusqu’à 8/10 sur une échelle analogique de la douleur de type « crise de goutte » (Chondrocalcinose)
  • Grosse fatigue etc

Cette maladie qui nécessite un suivi néphrologique du fait que les reins réabsorbent mal le sel, le potassium et le magnésium ainsi qu’un suivi cardiologique, a un excellent pronostic à long terme malgré la pénibilité des symptômes.

Ainsi la mutation dans le gêne engendre une absence de codes d’électrolytes dans le rein et donc une perte excessive de sel, de magnésium et de potassium d’où l’importance pour ces patients de suivre un régime riche en sodium et en potassium associé à une cure de magnésium.

Voilà pour l’explication succincte de ce Syndrome.

Alors me direz-vous…En quoi l’Hypnose Ericksonienne peut elle agir sur ce syndrome ou tout autre syndrome qui aurait des conséquences douloureuses?

Pour avoir fait des recherches auprès de confrères qui ont rencontrés ce type de cas et pour en avoir parlé entre nous, il s’avère que nous ne pouvons rien faire de miraculeux sur la maladie en elle-même; en revanche les symptômes douloureux ou gênants peuvent être amoindris à un niveau acceptable  de l’ordre de 2 à 5 sur une échelle analogique de la douleur ce qui est déjà fort appréciable en l’état.

Il ne faut donc pas hésiter à en parler avec votre médecin traitant et avec votre Aidant afin d’envisager une séance qui pourrait bien vous apporter un confort lors de vos crises en venant amoindrir les effets indésirables et les messages nociceptifs envoyés par votre cerveau à l’attention de la douleur chronique liée à votre syndrome.

La prise en charge médicale d’une part et les séances d’autres part, contribueront à un meilleur confort de vie!

Et si vous vous autorisiez à retrouver une sérénité de vie ?
Et si vous vous autorisiez à retrouver une sérénité de vie ?

http://therapiebrevehypnose.com/wp-content/uploads/2014/06/7D7B2E6-1.gif

Les Phobies

La Phobie
La Phobie

 « Il y a deux façons d’envisager une peur subjective fixée sur un objet ou une croyance, la première est de la contourner, de l’éviter; la seconde est de l’affronter et de la vaincre. Je choisis la seconde parce que j’y ai cru et que j’ai voulu » (Fred Canel)

La phobie selon une définition communément admise est une peur irrationnelle déclenchée par une situation, un objet ou un animal particulier sans que, pour autant, il y aie le moindre danger . Elle paralyse le cœur et l’esprit!

Les phobies peuvent être classées en trois grands thèmes distincts

  1. La phobie dite sociale que l’on retrouve lorsque vous ressentez de la difficulté à vous exprimer en public, séduire un(e) partenaire, d’être jugé et qui vous causent des états internes insupportables tels que les rougissements, l’accélération du rythme cardiaque, un bégaiement,  une transpiration importante ou des mains moites…
  2. La phobie Spécifique comme la peur des araignées (Arachnophobie), la peur du noir (La nichtophobie), la peur de l’échec à un examen par exemple (L’atychiphobie), la peur de vomir (L’émétophobie), la peur de rougir (L’éreutophobie) ou plus rarement la peur des ponts (La géphyrophobie), il y  en a des dizaines et je ne saurai toutes les citer dans ce texte.
  3. L’agoraphobie qui est d’avantage la peur des foules , du contact avec les autres et qui conduit à des comportements  de retrait sur soi-même, les gens atteints d’agoraphobie ont du mal à sortir de chez eux et s’excluent chaque jour un peu plus. Ils ne supportent pas non plus les endroits publics, les rencontres sportives et tant d’autres situations qui font appel à une confrontation avec un  public plus ou moins nombreux.

Comment l’Hypnose Ericksonienne peut-elle m’aider pour gérer mes phobies?

La plupart du temps, les phobies remontent à un souvenir de l’enfance voire de la petite enfance et il est nécessaire d’entreprendre une anamnèse complète (Un questionnaire entre le client et l’Aidant) pour bien cerner les origines et le sens caché de votre phobie.

Crédit Vidéo : Benjamin Lubszybski

Les séances peuvent se dérouler en plusieurs étapes bien que parfois une seule puisse suffire et l’on pourra aborder votre problème sous différents aspects comme par exemple :

Une première séance qui consisterait à faire une régression dans le passé afin de revivre les séquences où ce sentiment soit déjà apparu, découvrir la source du problème en fait puis en faire prendre conscience à la personne de manière à l’amener à construire un  avenir positif sans vivre ces situations stressantes et désagréables, en jouant sur le ressenti interne que cela vous provoque (Sentiment de libération, de légèreté, de joie etc) . L’Aidant fera alors une suggestion post-hypnotique pour que la deuxième séance se passe encore mieux et que des progrès puissent être constatés rapidement. le réveil se fera tranquillement et à votre rythme…

Une deuxième séance précédée d’une anamnèse afin de redéfinir les progrès constatés, les petits changements mis en place puis vous repartirez en transe légère pour vous faire revivre ces situations avec une vision toute autre, plus détachée en jouant sur la dissociation simple car n’est-il pas plus agréable de voir les choses d’en haut…Quand elles paraissent plus petites, le problème ne s’éloigne t-il pas d’avantage lorsqu’on lui donne de la hauteur ?

Nous ancrerons ces états de ressources bienfaisantes et ferons en sorte que vous puissiez les activer par vous-même…

Une troisième et dernière séance par exemple  précédé d’une anamnèse afin de valider les progrès et de définir ce qu’il reste à mettre en place et qui vous permettra d’envisager toutes les situations qui jadis vous posaient un problème et qui maintenant feront partie du passé car je vous amènerai à envisager votre futur armé  de vos ressources, les déblocages s’opéreront, vous vous permettrez d’accepter ces changements et je ferai en sorte que vous vous réconciliez avec vous-même en renforçant ce sentiment de confiance et d’assurance qui ne vous quittera plus…

Et vous de quelle phobie souffrez-vous?…

Sources 

(1) http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/douleur/niv2/douleur-chronique.htm

(2) http://www.psychologies.com/Dico-Psycho/Phobie-specifique

(3)http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/stress_angoisse/articles/15914-agoraphobie-agoraphobe.htm

 

 

http://therapiebrevehypnose.com/wp-content/uploads/2014/06/7D7B2E6-1.gif

Le Déroulement d’une Séance d’Hypnose ?

Dort-on lorsqu’on est sous hypnose ?

Il est extrêmement rare que l’on s’endorme lors d’une séance et si cela arrive,  le réveil se fait alors en douceur.

Perd-on le contrôle lorsque nous sommes dans un état de conscience modifiée ?

L’ Aidant ne peut rien faire à la personne qui ne corresponde pas à ces valeurs ou à ses principes (Carte du monde).

Que ressent-on ?

Tout est possible et les ressentis seront guidés par ce que votre inconscient met en place, vous pouvez aussi bien sentir de la légèreté comme de la lourdeur, de la gaieté comme de la tristesse, du chaud comme du froid mais aussi du lâcher prise, du repos intense et plus généralement des sensations positives car votre cerveau ne connaît pas le négatif et mieux encore il ne fait pas la différence entre ce qui se passe réellement et ce que vous imaginez !

Que permet-elle d’améliorer ?

A part certains problèmes graves liés au psyché, l’Hypnose Ericksonienne peut gérer n’importe quel problème car elle permet d’accéder à votre inconscient qui dès lors, ira chercher des ressources insoupçonnées dont vous ignoriez probablement l’existence.

C’est ainsi qu’elle peut venir en aide pour :

– Les phobies

– Les troubles du comportement

– Les différents maux de tête, les insomnies, la timidité, la prise de parole en public, l’estime de soi, les douleurs chroniques ou aiguës, les différentes formes de névralgies , les tours de reins, les différents maux de dos, les inflammations des tendons, le zona(1), les différents problèmes de peaux (Cutanés), la boulimie, l’arrêt du tabac, perte anormale de l’appétit, les allergies,  le mal-être, les jambes sans repos etc etc il n’y a pas de limite à ce que l’Hypnose Ericksonienne peut prendre en charge, la seule limite sera l’imagination de l’Aidant…

Troubles traités par l'Hypnose Ericksonienne
Troubles traités par l’Hypnose Ericksonienne

Sources de ce document :

(1) https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=zona-pm-l-opinion-de-notre-medecin

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/os-et-muscles/tendinite-definition-symptomes-traitements_102428

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lombalgie

https://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie-medicale/migraine

Quelles techniques utilise-t-on pour nous mettre en transe ?

Là aussi, les techniques sont variées, on peut employer les métaphores, les techniques de dissociation, la PNL, des techniques de visualisation, de suggestions directes ou indirectes…Bref tout ce qui touche de près ou de loin à la créativité et à l’intuition.

A-t-on besoin d’être dans une transe profonde pour résoudre les problèmes ?

Non car en partant du postulat qu’il existe 6 niveaux de transe (1 étant le plus léger et 6 le plus lourd), on ne dépasse que très rarement le niveau 2

Comment se déroule une séance ?

L’Aidant commencera par chercher les raisons du problème (Bien que ce ne soit pas obligatoire dans tous les cas de figure), il essaiera de délimiter le processus et d’en fixer les limites pour ensuite déterminer avec son client l’objectif à réaliser en vérifiant l’écologie de son projet , c’est à dire si il est correct pour le client de régler ce problème sans en déclencher un autre. Dans le cas où ce ne soit pas le cas, l’Aidant devra s’enquérir de trouver une autre ressource qui permette le changement désiré.

La séance d’Hypnose à proprement dite commence par une « induction«  c’est à dire une construction de phrases types qui va permettre à votre inconscient de prendre le relais pendant que le conscient se mettra petit à petit en retrait.

Ensuite il approfondit la « transe » , au besoin, selon différentes techniques puis aborde le « plateau problématique » selon l’anamnèse, c’est à dire l’entretien que la personne aura eu avec l’Aidant.

Une fois le travail  terminé, l’Aidant pourra faire quelques suggestions pour que la deuxième séance se passe encore plus facilement (Suggestions post-hypnotiques) et le « retour » progressif et lent sera précédé ou non d’une « amnésie »   qui fera oublier ou non les mauvaises séquences au client…

N’est-ce pas plus rassurant à présent?

http://therapiebrevehypnose.com/wp-content/uploads/2014/06/7D7B2E6-1.gif