Galeries

Anneau Gastrique Hypnotique

Balance
Balance

L’opération qui consiste à poser un anneau gastrique est connue de tous à présent , elle permet aux personnes qui ont un Indice de Masse Corporelle important et bien souvent supérieure à 35 de ralentir considérablement la prise de leurs aliments, d’adopter une nouvelle manière de les  consommer et de privilégier une nouvelle attitude ne serait-ce qu’en pratiquant une activité sportive , même modérée.

Seulement, l’opération, même si elle se déroule bien souvent dans d’excellentes conditions comporte des risques liés notamment à l’anesthésie ou à la phase de réveil qui peut être suivie de différentes réactions diverses et variés (céphalées, régurgitations, vertiges etc).

Et bien souvent les effets secondaires sont nombreux, désagréables et souvent douloureux et l’on estime à plus de 75 % les gens qui rencontrent l’un de ces effets indésirables après avoir été opérés comme notamment :

– Un déplacement de l’anneau dans près de 20 % des cas

– Des constipations importantes

– Des diarrhées fréquentes

– Des difficultés à avaler

– Des nausées et des vomissements intempestifs dans presque 40 % des cas

– Des régurgitations d’aliments dans près de 30 % des cas

De plus la chirurgie n’exempte pas le patient de changer ses habitudes alimentaires drastiquement afin qu’il puisse profiter pleinement de la méthode.

En quoi consiste la méthode chirurgicale ?

Après avoir été anesthésiée, la personne est opérée et le chirurgien pose un anneau en créant une petite poche qui retient l’équivalent d’une demie tasse de nourriture soit environ 25 centilitres en volume au lieu de 5 ou 6 habituellement ce qui représente environ 1 litre de contenance avant la pose de l’anneau!

Ainsi, la poche artificiellement créée envoie un message au cerveau pour lui indiquer la satiété (Le fait que l’estomac est rempli) et le patient a donc moins faim qu’à l’accoutumée , il mange donc moins et perd du poids.

Cette technique ne s’adresse pas à tout le monde car elle comporte des risques liés à l’anesthésie à proprement parlée et tout à chacun n’est forcément apte à en subir une avec les conséquences que cela implique d’une part et certaines autres personnes ont une peur phobique des hôpitaux d’autres part !

La Chirurgie Bariatrique …En quoi cela consiste-t-il?

Ce nom méconnu désigne l’ensemble des techniques chirurgicales qui permettent de réduire de façon drastique et parfois définitive le volume de l’estomac, c’est la chirurgie de l’obésité qui modifie l’anatomie du système digestif.

On distingue deux techniques distinctes :

  • La Technique Restrictive qui réduit la capacité gastrique donc le volume de l’estomac en obtenant un sentiment de satiété rapidement :

C’est le cas de l’anneau gastrique que je viens d’expliquer ci-dessus et qui permet de perdre environ 50 % de la masse corporelle sur 2 à 3 ans mais dont les conséquences en terme de rejet, vomissements ou décalage de la position de l’anneau ne sont pas sans importances et sans risque et pour lequel la durée d’hospitalisation varie entre 2 et 4 jours.

Il existe également une technique nettement plus rare qui ne se pratique plus guère, il s’agit de la « gastroplastie verticale » et enfin la « gastrectomie longitudinale » appelée plus communément le « sleeve » ou « gastrectomie en manchon » qui permet de retirer les 2/3 de l’estomac, passant la capacité de votre estomac de 900 ml à environ 200 ml.

La perte de poids est conséquente et permet une réduction de 40 à 60 % , l’intervention dure environ 2 heures et l’hospitalisation qui en résulte peut aller jusqu’à une semaine.

  • La Technique Mixte comme par exemple :

Le By-Pass Gastrique qui est une méthode réversible et qui consiste à ne plus faire passer les aliments par l’estomac et la partie supérieure de l’intestin grêle (le jéjunum).

C’est une réduction très importante qui permet de faire baisser le taux de ghréline  qui provoque parfois un syndrome de « dumping », c’est à dire que les aliments très sucrés absorbés par la personne entraînent des sensations de malaise, une accélération du pouls et un  sentiment de dégoût du fait que les aliments ont été mal absorbés et donc moins digérés, c’est ce que l’on nomme la « malabsorption« .

Les complications peuvent être nombreuses et graves, on parle d’abcès de la paroi qui nécessite une ré-ouverture pour drainer l’infection ou de fistules qui peuvent évoluer en péritonite voire en état septique grave!

De plus il y a très peu de recul avec cette méthode en France.

La dérivation bilio-pancréatique quant à elle permet de perdre 70 % de la masse corporelle excédentaire sur une durée de 1 an environ; elle se pratique en réduisant l’estomac de 50 à 60 % dans le but de faire baisser l’acidité gastrique sans toutefois empêcher les gens de manger.

De plus, les chirurgiens procèdent parfois en deux opérations à un an d’intervalle dans les cas les plus graves d’obésité et font une dérivation des sécrétions biliaires et pancréatiques qui, à leur tour, entraînent une malabsorption et la production de selles particulièrement nauséabondes et semi-liquides 3 à 4 fois par jour dues aux aliments mal digérés et à leur élimination trop rapide.

La mauvaise absorption provoque un manque de sels minéraux, de fer, de calcium, de vitamines A et D et les patients de ses chirurgies sont contraints à suivre un traitement  multi-vitaminiques à vie!

l’opération dure entre 4 et 5 heures et la durée d’hospitalisation varie entre 7 et 8 jours en admettant qu’il n’y ait pas de complications!

Vous l’aurez compris, ces « chirurgies bariatriques » ne sont pas sans danger et sans parler des complications possibles aléatoires suivant la méthode envisagée, le temps d’hospitalisation est élevé ainsi que les temps d’intervention.

Dans tous les cas de figures, il convient de s’adresser à votre médecin traitant qui vous orientera vers un de ces spécialistes et selon votre IMC, vos antécédents médicaux et vos souhaits, il saura choisir une méthode adaptée aux circonstances.

Pose de l'anneau gastrique avec la chirurgie
Pose de l’anneau gastrique avec la chirurgie

 

 

L’avantage de la méthode sous hypnose permet justement :

– De ne pas subir d’effets indésirables post-opératoires

De ne pas mobiliser deux ou trois jours d’indisponibilité voire plus parfois (absentéisme professionnel parfois handicapant chez certains artisans), de supprimer totalement les effets indésirables d’une opération et d’en supprimer les peurs et appréhensions du fait même d’avoir à se faire opérer et donc anesthésier.

D’éviter des effets indésirables liés à la pose de l’anneau

– De ne ressentir aucune douleur d’aucune sorte

– De permettre à n’importe quelle personne ayant une phobie des hôpitaux ou de l’anesthésie d’accéder à cette technique sécurisante, facile à mettre en place et bien moins couteuse qu’une hospitalisation (d’autant que certaines  mutuelles prennent en charge les séances d’hypnose thérapeutique)

C’est la raison pour laquelle l’Hypnose Ericksonienne (ou Thérapeutique) est si efficace car les processus de « blocages » mis en place par votre inconscient seront « déprogrammés » et de nouveau calibrés afin que le système de signalisation des neurotransmetteurs hormonaux signalent de façon adaptée la bonne information à votre cerveau qui, à son tour, renverra le « message » de « plénitude gastrique »  à l’estomac.

C’est pourquoi » bien manger » c’est d’abord se connaitre soi-même et identifier les signaux normaux de la prise alimentaire, ces signaux permettent donc d’établir un début et une fin aux repas.

La « faim » est un besoin physiologique de manger sans spécificité c’est à dire sans orientation vers un aliment plutôt qu’un autre; c’est un ensemble de sensations dites secondaires à la privation de nourriture, on la ressent souvent comme un « creux » ou de vide gastrique et elle peut même être accompagnée d’anxiété, de peur ou même d’irritabilité.

Lorsque l’on parle d’« appétit » , il s’agit de l’envie de manger un aliment de préférence apprécié et dont on en a déjà fait l’expérience et l’apprentissage de manière plaisante.

On parlera de « rassasiement » lorsque l’on termine un repas et que l’on a contrôlé le volume ingéré, c’est une sensation dynamique de la satiété.

Et enfin la « satiété » qui détermine comme une sensation de plénitude gastrique et de bien-être, cela correspond à un état d’inhibition de la prise alimentaire et dure jusqu’à la fin de la prochaine prise alimentaire.

Comment se déroulent les séances d’Hypnose dans le cadre de la pose d’un anneau gastrique virtuel ou hypnotique ?

En fait , il convient d’expliquer que l’hypnose utilise différents leviers comme la visualisation notamment qui permet de faire ressentir un état interne particulier pour une sensation donnée; si par exemple on vous demandait d’augmenter votre rythme cardiaque sans y associer aucun effort physique, il vous serait alors difficile pour ne pas dire impossible de le faire alors que si je vous suggère de vous visualiser en train de conduire un bolide à 300 km/heure dans une circulation dense, votre cœur accélèrera subitement et votre corps réagira radicalement aux images produites par votre visualisation (ou imagination)!

Il en est de même pour les séances que nous entreprendrons, je ferais en sorte de suggérer à votre inconscient des images apaisantes, bien décrites afin que l’inconscient « entende » et traduise ce que l’anneau hypnotique aura comme rôle à jouer sur votre estomac.

C’est pourquoi il est facile d’imaginer voir passer son estomac de la taille d’un melon à celle de la taille d’une balle de golf, cette visualisation  aura alors une répercussion sur le système de signalisation des neurotransmetteurs de votre estomac à votre cerveau pour qu’au bout de quelques bouchées bien mâchées, le phénomène de rassasiement et de satiété soient accomplis au même titre que la pose d’un véritable anneau gastrique posé par un chirurgien sans les inconvénients dont j’ai parlé plus haut!

Pour les personnes qui ont un IMC inférieure à 35 ou qui ont moins de 10 kg à perdre, la pose de l’anneau gastrique ne se justifie pas et je vous proposerai d’autres solutions hypnotiques moins radicales et toutes aussi efficaces qui vous feront atteindre votre objectif.

Quelle que soit la solution que vous choisirez, il n’en demeure pas moins que la pose de l’anneau hypnotique requiert aussi un changement des habitudes alimentaires d’une part et aussi physiques comme la pratique d’une activité régulière selon le rythme qui vous conviendra le mieux.

Ce programme est prévu pour être réalisé en 4 séances qui peuvent aussi bien se réaliser sur 4 semaines ou sur une durée plus longue selon les objectifs que vous vous êtes fixés et la motivation que vous allez mettre dans la réussite de ce projet.

Une cinquième consultation se fait au bout de 8 semaines après la dernière séance de thérapie de manière à contrôler la conformité de l’enjeu que vous vous étiez fixé au commencement.

Cette dernière séance permet d’ajuster l’anneau gastrique si besoin en le resserrant ou en le relâchant au besoin

Et vous ? Avez-vous pensé à calculer votre IMC ?

Cliquez sur l’image pour l’agrandir…

Cliquez pour agrandir
Courbe IMC

http://therapiebrevehypnose.com/wp-content/uploads/2014/06/7D7B2E6-1.gif

Possibilités d’Hébergement

PHOTO MAISON BRETONNECette rubrique est destinée aux personnes désireuses d’entreprendre la formation en magnétisme et qui se déplaceraient de loin.

Plusieurs formes d’hébergements existent soit sous forme de gites, de maison d’hôtes ou tout simplement d’hôtels.

Vous pouvez orienter votre recherche sur les villes qui jouxtent Louargat, en voici quelques unes, il suffit de cliquer sur le nom de la ville pour vous rediriger vers un lien :

Louargat

Belle-Isle-en-Terre à 4 km environ

Gurunhuel à  4 km environ

Pédernec à 6 km environ

Plounevez-Moëdec à 6 km environ

Bégard à 8 km environ

Trégrom à 9 km environ

Le Vieux-Marché à 11 km environ dans un magnifique moulin entièrement restauré chez Guillaume Scolan (06.20.86.66.52)

Guingamp/Ploumagoar  à 14 km environ

Lannion à 25 km environ

Saint-Quay-Perros  à 30 km environ (et à 2 km de Perros-Guirec pour ceux qui veulent être près de la mer), un site exceptionnel à une encablure de la Côte de Granit Rose…(02.96.91.22.78) Demandez Marie-Claude ou Jean, ils sauront vous accueillir avec un petit panier garni si vous venez de notre part!

Bien entendu, ces liens ne sont que des suggestions, il en existe beaucoup d’autres pour tous types de budgets et de critères.

http://therapiebrevehypnose.com/wp-content/uploads/2014/06/7D7B2E6-1.gif

Situations Comportementales

Il existe une multitude de situations et de comportements qui se résolvent plus ou moins rapidement par l’Hypnose Ericksonienne ou Thérapeutique.

Tous les citer serait impossible et l’Hypnose ne vient pas seulement traiter des problèmes, elle apporte surtout des solutions,  pour vivre une grossesse sans souci et procéder à un  accouchement dans le meilleur confort possible, pour réussir un examen scolaire ou professionnel,  pour activer des énergies de guérison, pour survivre à un deuil,  pour cesser de se ronger les ongles,  contre le bégaiement, contre l’énurésie (pipi au lit) , pour les troubles du sommeil, pour le stress ou l’anxiété, l’accélération des cicatrisations, la procrastination (remettre les choses au lendemain), pour les migraines, la fatigue excessive, les problèmes érectiles, la colère excessive, les difficultés  de communication….

Il n’y a pas ou peu de problème qui ne peuvent se traiter par l’Hypnose Ericksonienne (excepté certains états psychiques graves et précis).

Stress
Stress

 

Dépression
Dépression

 

Problèmes érectiles
Problèmes érectiles

 

La Procrastination ou comment remettre systématiquement les choses à plus tard...
La Procrastination ou comment remettre systématiquement les choses à plus tard…

 

Difficulté de communiquer
Difficulté de communiquer

 

Se sentir inutile ou invisible
Se sentir inutile ou invisible

 

Réussir un examen
Réussir un examen

 

La colère
La colère

 

 photo grosse fatigue2

 

Acouphènes et migraine
Acouphènes et migraine

Réussir un objectif
Réussir un objectif

 

Peut-être pensez-vous tout savoir sur vous-même?

Et pourtant votre inconscient risque de vous surprendre car il a tant de choses à vous apprendre… alors pourquoi hésiter ?

Atteignons votre objectif sans tarder…

 

http://therapiebrevehypnose.com/wp-content/uploads/2014/06/7D7B2E6-1.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Situations de Dépendance

PHOTO ADICTIONS HYP2

Qu’est-ce que la Dépendance ?

La Dépendance est une conduite qui repose sur une envie répétée et irrépressible en dépit de la motivation et des efforts du sujet pour s’y soustraire.

C’est un état pathologique où l’organisme est incapable de fonctionner en dehors de la consommation de la substance responsable. Elle s’estime par l’énergie dépensée pour parvenir à l’abstinence et par les efforts déployés pour se procurer le produit concerné.

Les deux facteurs à prendre en compte sont alors :

  1. Les propriétés du produit (propriétés pharmacologiques, le mode de consommation et d’accoutumance)
  2. Les prédispositions de la personne concernée comme ses antécédents d’usage, ces antécédents familiaux, sociaux et le contexte personnel de  l’individu

Le premier a avoir mis un mot sur ce phénomène a été Sigmund Freud qui nommait cette pathologie de « besoin primitif » ce qui en soit n’est pas totalement faux car cette expression consacre  tout à fait cette envie insatiable, répétée et irrépressible d’un comportement excessif.

On distingue la Dépendance de l’Addiction dans le sens où l’addiction est davantage basée sur une attitude intra-psychique ou  comportementale.

L’addiction vous entraine vers une absence d’indépendance et de liberté et vous fait devenir l’esclave de votre addiction. Vous perdez ainsi votre liberté d’action.

C’est pourquoi on est « dépendant » de l’alcool ou de drogues mais on est « addict » au jeu  par exemple, à internet ou au téléphone portable ou même à l’achat compulsif.

ADDICTION AU TÉLÉPHONE PORTABLE
ADDICTION AU TÉLÉPHONE PORTABLE

L’addiction fait intervenir des mécanismes inconscients et pulsionnels voire régressifs, le terme addiction étant un terme      anglo- saxon admis dans le langage français, la langue française parlera d’assuétude comportementale.

On trouve aussi des addictions affectives comme l’attrait pour les relations sexuelles et la multiplicité des partenaires (toujours plus et plus intenses), la dépendance au travail (ergomanie)  ou encore les dérives sectaires.

ADDICTION A INTERNET
ADDICTION A INTERNET

En quoi l’Hypnose Thérapeutique peut-elle m’aider ?

Comme pour toutes pathologies sérieuses et comportementales, l’Hypnothérapeute conviendra  d’une pré-séance que l’on nomme l’anamnèse afin de déterminer ensemble les tenants et les aboutissants de votre addiction ou de votre dépendance.

Comment se manifeste-t-elle ? Comment se traduit-elle ? Quels sont vos modes d’action lorsque vous subissez le besoin irrépressible d’agir de cette façon ? etc.

Les séances en elles-mêmes se suivent mais ne se ressemblent pas en fonction de chacun, ce qui convient à l’un ne convient pas forcément à l’autre, quoi qu’il en soit les moyens d’action sont variés et j’userai de différents leviers  afin de diminuer petit à petit votre addiction ou votre dépendance.

La régression en âge permet de retrouver un état interne d’avant l’existence de ce problème et d’en tirer les états « ressource » qui y sont associés, il me sera alors possible d’amplifier cette sensation agréable puis de vous la faire projeter dans le moment présent.

La dissociation permet aussi de vérifier entre autre l’écologie de la démarche, ce qui est bon pour votre double le sera tout autant pour vous, en visualisant votre double dans un état interne bienfaisant et détendu, vous comprendrez alors que cette sensation agréable peut vous être ré-associée et il est tellement plus apaisant de de se sentir bien n’est-ce pas?

La « futurisation » vous permettra de transposer ce sentiment de libération et de joie retrouvées dans un avenir proche puis lointain sans qu’aucun sentiment de dépendance ne vienne altérer cet état.

Enfin le Renforcement de la confiance retrouvée sera un des moyens pour vous ré-affirmer et reprendre totalement possession de votre corps et de votre esprit, ne dit on pas un esprit sain dans un corps sain?

Et si vous vous autorisiez à retrouver la joie de vivre ?…

http://therapiebrevehypnose.com/wp-content/uploads/2014/06/7D7B2E6-1.gif

Douleurs Chroniques Aigües

Douleurs Chroniques ou Aiguës ?
Douleurs Chroniques ou Aiguës ?

La douleur en règle générale est une « expérience sensorielle et émotionnelle désagréable » qui est ressenti par un message nociceptif (un signal d’alarme comme le test de « l’arc réflexe » qui lorsque le médecin donne un petit coup avec un instrument lourd permet, par réflexe, au genou de monter subitement).

Ce message est transmis de deux façons possibles :

  1. Par les voies nociceptives ascendantes qui véhiculent l’information douloureuse de la périphérie du corps vers le cortex cérébral en passant par la moelle épinière
  2. Par les voies nociceptives descendantes qui partent du cortex cérébral vers la périphérie du corps.

Les mécanismes qui induisent la douleur sont alors d’ordre électro-biochimiques et font intervenir différentes molécules ainsi que des acides aminés et les endorphines sécrétées par le cerveau entrent en action en jouant le rôle de neurotransmetteurs.

C’est ainsi que l’on distingue deux types de douleurs :

  1. La douleur Aigüe qui est de courte durée et qui peut faire suite à une opération ou à un choc passager et qui se soigne par des anti-douleurs médicamenteux adaptés, il s’agit bien souvent d’un signal d’alarme de l’organisme afin que vous puissiez envisager une prise en charge médicale en retour
  2. La douleur Chronique qui revient de temps à autres et qui finit par vous isoler en s’enracinant dans le subconscient; votre entourage  en subit bien souvent les conséquences (saute d’humeurs, irritabilité, susceptibilité etc) et cette situation de chronicité dans la douleur glisse vers une déliquescence émotionnelle accrue qui peut mobiliser vos cinq sens parfois. Certaines personnes glissent alors petit à petit vers la dépression, l’anxiété, la fatigue excessive, votre qualité de vie est forcément amoindrie et les troubles du sommeil font leur apparition insidieusement.

La Fibromyalgie fait elle partie des douleurs Chroniques ?

Sans équivoque, la réponse est oui   mais on ne peut parler de Fibromyalgie (qui touche en moyenne sept fois plus les femmes que les hommes) que lorsque plusieurs facteurs sont réunis.

On y trouve des facteurs somatiques, les facteurs socio-culturels et les facteurs psychologiques, de plus il faut au moins pouvoir retrouver sur votre corps un minimum de 11 points douloureux au simple toucher (on appelle cela l’allodynie) sur 18 repères anatomiques.

Bien souvent, la fibromyalgie est difficile à diagnostiquer car les examens sont incapables de démontrer un quelconque dysfonctionnement et je sais par expérience que les patients atteints par cette maladie ne supportent pas qu’on leur dise que « tout va bien »  alors que leur journées sont parfois cauchemardesques.

Bien souvent, d’autres facteurs sont liés à la fibromyalgie et différentes études ont su trouver  d’autres effets délétères qui étaient à la source de cette douleur, on y trouve pèle-mêle des traumatismes dus à l’enfance , des antécédents familiaux lourds (des « secrets de famille »), des abus sexuels, de la maltraitance, la perte d’un être cher, des carences affectives ou des mères castratrices qui ont bridé l’enfance de leur protégé etc…

POINTS DOULOUREUX DE LA FIBROMYALGIE
POINTS DOULOUREUX DE LA FIBROMYALGIE

Que permet l’Hypnose Thérapeutique pour ce type de douleur chronique ?

En premier lieu il convient de préciser que l’anamnèse, c’est à dire l’entretien qui précède toute séance d’hypnose, doit être fait minutieusement.

Il convient de prendre en compte les différentes remarques, les liens du passé, les traumatismes vécus et d’en faire la synthèse rigoureuse avant de débuter un travail qui s’annoncera plus long que pour d’autres pathologies mais qui, en tout état de cause, ne devrait pas dépasser 5 voire 7 séances au plus.

Il est important de préciser que l’hypnothérapeute ne fera pas en sorte de faire disparaitre la douleur car elle est une réalité et son existence même permet de s’apercevoir des dysfonctionnements de votre corps et des sensations qui y sont associées. En revanche il fera en sorte de les amoindrir à un  niveau minime et pourra le vérifier grâce à une « échelle analogique de la douleur » entre chaque séance.

Échelle Analogique de la Douleur
Échelle Analogique de la Douleur

Les moyens d’action sont variés et le thérapeute n’aura que l’embarras du choix, cela passera par la régression en âge afin d’identifier le souci et de vous faire visualiser ce qu’était votre vie avant les douleurs pour aller rechercher cet état de ressource important et nécessaire; j’utiliserai des techniques de visualisation et de dissociation afin que vous parveniez à éloigner par vous-même cette douleur encombrante.

Et chaque début de séance sera initiée par une anamnèse de manière à vérifier les progrès et redéfinir un mode d’action, je vous ferai visualiser vos états de ressource et les augmenterai afin de les ancrer physiquement et durablement en vous, nous procèderons à un « nettoyage » des éléments indésirables et enfin je vous aiderai à vous projeter dans un futur positif avec un minimum de douleur.

Enfin je vous apprendrai des techniques de soulagement que vous pourrez mettre en place par vous-même sans aide extérieure et qui, ponctuellement, vous aideront lors de vos épisodes douloureux …De moins en moins fréquents.

Une petite précision toutefois qui a son  importance….Les patients atteints de maladies génétiques peuvent ressentir des « améliorations » avec l’Hypnose Thérapeutique, non pas sur la maladie en elle-même puisque c’est une origine génétique mais sur les symptômes que cela procure.

Par exemple dans la Syndrome  de Gitelman appelé autrement « Syndrome d’hypokaliémie-hypomagnésémie familiale » et qui a une prévalence d’environ 1/40.000 personnes, les symptômes qui précèdent la crise  ou durant la crise peuvent être d’ordre :

  • Faiblesse musculaire transitoire
  • Tétanie
  • Douleurs abdominales
  • Vomissements
  • Paresthésie faciale
  • Douleurs articulaires importantes qui peuvent s’évaluer jusqu’à 8/10 sur une échelle analogique de la douleur de type « crise de goutte » (chondrocalcinose)
  • Grosse fatigue etc

Cette maladie qui nécessite un suivi néphrologique du fait que les reins réabsorbent mal le sel, le potassium et le magnésium ainsi qu’un suivi cardiologique, a un excellent pronostic à long terme malgré la pénibilité des symptômes.

Ainsi la mutation dans le gêne engendre une absence de codes d’électrolytes dans le rein et donc une perte excessive de sel, de magnésium et de potassium d’où l’importance pour ces patients de suivre un régime riche en sodium et en potassium associé à une cure de magnésium.

Voilà pour l’explication succincte de ce Syndrome.

Alors me direz-vous…En quoi l’Hypnose Thérapeutique peut elle agir sur ce syndrome ou tout autre syndrome qui aurait des conséquences douloureuses?

Pour avoir fait des recherches auprès de confrères qui ont rencontrés ce type de cas et pour en avoir parlé entre nous, il s’avère que nous ne pouvons rien faire de miraculeux sur la maladie en elle-même; en revanche les symptômes douloureux ou gênants peuvent être amoindris à un niveau acceptable  de l’ordre de 2 à 5 sur une échelle analogique de la douleur ce qui est déjà fort appréciable en l’état.

Il ne faut donc pas hésiter à en parler avec votre médecin traitant et avec votre hypnothérapeute afin d’envisager une séance qui pourrait bien vous apporter un confort lors de vos crises en venant amoindrir les effets indésirables et les messages nociceptifs envoyés par votre cerveau à l’attention de la douleur chronique liée à votre syndrome.

Et si vous vous autorisiez à retrouver une sérénité de vie ?
Et si vous vous autorisiez à retrouver une sérénité de vie ?

http://therapiebrevehypnose.com/wp-content/uploads/2014/06/7D7B2E6-1.gif

Les Phobies

La Phobie
La Phobie

 « Il y a deux façons d’envisager une peur subjective fixée sur un objet ou une croyance, la première est de la contourner, de l’éviter; la seconde est de l’affronter et de la vaincre. Je choisis la seconde parce que j’y ai cru et que j’ai voulu » (Fred Canel)

La phobie selon une définition communément admise est une peur irrationnelle déclenchée par une situation, un objet ou un animal particulier sans que, pour autant, il y aie le moindre danger . Elle paralyse le cœur et l’esprit!

Les phobies peuvent être classées en trois grands thèmes distincts

  1. La phobie dite sociale que l’on retrouve lorsque vous ressentez de la difficulté à vous exprimer en public, séduire un(e) partenaire, d’être jugé et qui vous causent des états internes insupportables tels que les rougissements, l’accélération du rythme cardiaque, un bégaiement,  une transpiration importante ou des mains moites…
  2. La phobie Spécifique comme la peur des araignées (arachnophobie), la peur du noir (la nichtophobie), la peur de l’échec à un examen par exemple (l’atychiphobie), la peur de vomir (l’émétophobie), la peur de rougir (l’éreutophobie) ou plus rarement la peur des ponts (la géphyrophobie), il y  en a des dizaines et je ne saurai toutes les citer dans ce texte.
  3. L’agoraphobie qui est d’avantage la peur des foules , du contact avec les autres et qui conduit à des comportements  de retrait sur soi-même, les gens atteints d’agoraphobie ont du mal à sortir de chez eux et s’excluent chaque jour un peu plus. Ils ne supportent pas non plus les endroits publics, les rencontres sportives et tant d’autres situations qui font appel à une confrontation avec un  public plus ou moins nombreux.

Comment l’Hypnose Thérapeutique peut-elle m’aider pour gérer mes phobies?

La plupart du temps, les phobies remontent à un souvenir de l’enfance voire de la petite enfance et il est nécessaire d’entreprendre une anamnèse complète (un questionnaire entre le patient et le thérapeute) pour bien cerner les origines et le sens caché de votre phobie.

Les séances peuvent se dérouler en plusieurs étapes bien que parfois une seule puisse suffire et l’on pourra aborder votre problème sous différents aspects comme par exemple :

Une première séance qui consisterait à faire une régression dans le passé afin de revivre les séquences où ce sentiment soit déjà apparu, découvrir la source du problème en fait puis en faire prendre conscience à la personne de manière à l’amener à construire un  avenir positif sans vivre ces situations stressantes et désagréables, en jouant sur le ressenti interne que cela vous provoque (sentiment de libération, de légèreté, de joie etc) . Le thérapeute fera alors une suggestion post-hypnotique pour que la deuxième séance se passe encore mieux et que des progrès puissent être constatés rapidement. le réveil se fera tranquillement et à votre rythme…

Une deuxième séance précédée d’une anamnèse afin de redéfinir les progrès constatés, les petits changements mis en place puis vous repartirez en transe légère pour vous faire revivre ces situations avec une vision toute autre, plus détachée en jouant sur la dissociation simple car n’est-il pas plus agréable de voir les choses d’en haut…Quand elles paraissent plus petites, le problème ne s’éloigne t-il pas d’avantage lorsqu’on lui donne de la hauteur ? Nous ancrerons ces états de ressources bienfaisantes et ferons en sorte que vous puissiez les activer par vous-même…

Une troisième et dernière séance par exemple  précédé d’une anamnèse afin de valider les progrès et de définir ce qu’il reste à mettre en place et qui vous permettra d’envisager toutes les situations qui jadis vous posaient un problème et qui maintenant feront partie du passé car je vous amènerai à envisager votre futur armé  de vos ressources, les déblocages s’opèreront, vous vous permettrez d’accepter ces changements et je ferai en sorte que vous vous réconciliez avec vous-même en renforçant ce sentiment de confiance et d’assurance qui ne vous quittera plus…

Et vous de quelle phobie souffrez-vous?…

PHOTO PEUR DE RIEN

 

http://therapiebrevehypnose.com/wp-content/uploads/2014/06/7D7B2E6-1.gif

Amincissement

PERTE DE POIDS
PERTE DE POIDS

 

La prise de poids peut avoir différentes origines, elle peut être médicamenteuse comme lors d’un traitement pour l’infertilité par exemple, elle peut être génétique comme le syndrome de Klinefelter (un des symptômes) et elle peut être d’origine comportementale et c’est précisément ce dernier cas qui concerne la plupart des gens atteint d’obésité ou à défaut de surpoids.

Que se passe t-il lorsque l’envie incontrôlable de manger se fait ressentir ? Comment ces comportements sont ils installés et à quoi répondent-ils et enfin quelle protection y trouve t-on? L’ Hypnose Ericksonienne permet de répondre point par point à ces questions et d’y apporter une solution adaptée.

La boulimie est l’une des formes les plus sévères des troubles alimentaires avec l’anorexie et touche d’avantage les femmes que les hommes, environ 3 % des adolescentes en France sont concernées par ce problème. Elle entraine des comportements compulsifs d’ingestion de nourriture en grande quantité sur un laps de temps très court, le boulimique adore manger et son cerveau le sait bien, c’est donc la raison pour laquelle il fabriquera une grande quantité d’insuline pour générer une faim énorme. Cet acte est parfois suivit de provocation de vomissements, d’exercices physiques excessifs et même de période d’anorexie pour « équilibrer » la balance.

Le problème est que ce comportement alimentaire inapproprié, même si il apporte une « satisfaction » toute relative d’avoir l’impression de maitriser ses émotions, nuit gravement à la santé physique et psychique car « border line ».

On distingue le mérycisme qui est un trouble alimentaire caractérisé par des régurgitations et re-mastications des aliments, l’orthorexie qui est une habitude alimentaire où le malade pense très longtemps à l’avance son « régime » en ne prenant que des aliments bons pour son estomac, bien souvent cette conduite mène à l’anorexie, l‘hyperphagie qui consiste à manger en de très grosses quantités en un temps très court sans se faire régurgiter par la suite et ces personnes n’ont pas l’impression qu’elles peuvent s’arrêter; bien souvent ce comportement est lié au diabète ou à la dépression.

Le grignotage est bien plus connu car il désigne l’habitude de manger régulièrement entre les repas de manière complètement déséquilibrée sans permettre à l’organisme d’arriver à une sensation de satiété.

Quoi qu’il en soit, ces habitudes alimentaires excessives conduisent à des problèmes qu’il convient de traiter rapidement et les deux dernières habitudes que sont le grignotage et l’hyperphagie conduisent à la prise de poids de manière importante et il convient d’y apporter une solution adaptée.

C’est pourquoi l‘Organisation Mondiale de La Santé (l’OMC) a défini un indice communément appelé l‘Indice de Masse Corporelle (IMC) qui est une norme standard servant à évaluer les risques liés au surpoids en se basant sur la relation constatée statistiquement entre l‘IMC et le taux de mortalité.

Une hausse des décès est même constatée en corrélation avec la prise de poids comme le diabète,  certains cancers, les maladies cardio-vasculaires etc…

Comment calculer son IMC ?

Le calcul est simple , il suffit  de prendre votre poids de référence sur la balance (sans le minorer)  et vous le divisez par votre taille au carré.

Exemple d’une personne pesant 50 kg pour 1,55 m = 1.55 x 1.55 = 2.40 (valeur de la taille)

Puis 50 kg (le poids) divisé par 2.40 = 20.8 d’ IMC ce qui correspond à un poids normal

Exemple d’une personne pesant 100 kg pour 1.70 m = 1.70 x 1.70

= 2.89 (valeur de la taille)

Puis 100kg divisé par 2.89 = 34.6 d’ IMC ce qui correspond à une obésité modérée presque sévère.

Pour agrandir le tableau suivant il faut cliquer sur l’image….Pour plus de visibilité !

PHOTO TABLEAU IMC DETAILLE

Qu’apporte l’Hypnose Thérapeutique face à ce problème de poids?

Tout d’abord et comme pour la question du poids ou tout autre problème comportemental, il convient de réaliser une anamnèse (un entretien pré-hypnotique) afin de délimiter les tenants et les aboutissants de votre relation avec la nourriture et d’en trouver le fil conducteur.

Lors de cette recherche je vous poserai des questions précises sur vos habitudes alimentaires, vos antécédents, votre histoire avec le poids, les différentes réponses que vous avez apportées jusqu’à maintenant, les résultats obtenus, les émotions procurées lorsque vous mangez et tout un tas d’autres questions en rapport avec votre mal-être.

C’est ainsi que nous déterminerons ensemble votre objectif de manière précise, réalisable et écologique c’est à dire en prenant en compte vos  intérêts sans conséquences négatives interne ou externe et en préservant le bénéfice secondaire. Nous établirons enfin la congruence de votre démarche en délimitant un concept, des principes, un processus et une ou plusieurs procédures afin d’atteindre votre objectif.

Durant ces séances, j’utiliserai différents leviers ou moyens d’action qui vous permettront de venir à bout de vos mauvaises habitudes et de retrouver un poids de forme idéal et en corrélation avec vos objectifs préalablement fixés.

Ces séances permettront de réorganiser votre système, d’y apporter une harmonie intérieure sans que vous ne ressentiez de frustration ou d’état de manque.

La pratique de l’Hypnose est sans danger et sans aucun effet indésirable, il n’y a donc aucun risque lié à cette pratique maintes fois éprouvée.

PERTE DE POIDS
PERTE DE POIDS

 Et si vous vous donniez l’autorisation de parvenir à vos objectifs …

http://therapiebrevehypnose.com/wp-content/uploads/2014/06/7D7B2E6-1.gif

Sevrage Tabagique

Arrêt du tabac
Arrêt du tabac

 

Aujourd’hui la plupart des études s’accordent à dire que le fumeur subit une dépendance à la fois physiologique dont  la nicotine serait le principal responsable, psychologique du fait de l’action même qui en est fait et qui procure une « sensation d’apaisement, de détente ou de liberté voire de concentration » et sociale car fumer, comme boire du reste, rapproche certaines personnes.

Cependant, il apparait de plus en plus clairement que la seule nicotine ne résumerait pas la dépendance au tabac comme la morphine, la cocaïne ou l’alcool peuvent l’être dans leur mode d’utilisation sans toutefois nier que le tabac n’en demeure pas moins énormément addictif ne serait-ce que par les éléments constituants qui y sont intégrés.

Plusieurs analyses pharmaceutiques ont été diligentées et mettent en avant des résultats très mitigés quant au sevrage et à l’abandon  total de l’envie de fumer.

Les traitements substitutifs nicotiniques comme le Silagy permettent de doubler les chances par rapport à un traitement « placebo »  mais le taux de réussite avoisine les 7 %  à 6 mois, guère plus. C’est ainsi que les patchs et autres dérivés sont remboursés depuis 2007 à hauteur de 50 € par an par la Sécurité Sociale.

Les médicaments de sevrage comme le Zyban dont le principe actif est le Bupropion donnent un taux de réussite  de 14.6 %.

Les traitements comme le Champix dont le principe actif est la Varenicline ont des résultats sensiblement meilleurs puisque l’on atteint environ 19 % de réussite à un an cependant les effets indésirables (1) sont nombreux et particulièrement importants puisque l’on parle de comportements suicidaires, perte de connaissance, crise d’épilepsie etc…

De plus ce traitement est l’un des plus chers puisque une cure de deux semaines revient aux alentours de 500 €. Le principe actif va mimer l’effet de la nicotine avec une intensité moindre et atténuer la stimulation neurochimique en présence de nicotine. La Sécurité Sociale a décidé de ne plus rembourser la participation de 50 € (10 % du prix du traitement) du fait de sa dangerosité et des effets indésirables qu’il provoque.

Que permet l’Hypnose Thérapeutique pour le sevrage tabagique ?

Une étude datant de 1992 et qui portait sur  71806 personnes a permis de démontrer que l’hypnose révélait un taux de 36 % de réussite à 12 mois sans toutefois en préciser ni la méthode ni le nombre de séances nécessaires.

Depuis l’avènement de l’Hypnose Ericksonienne dite Thérapeutique, ces chiffres ont constamment été revus à la hausse du fait du mode de prise en charge particulier que revêt ce type d’hypnose.

En effet, le nombre de séances peut varier d’un individu à l’autre selon l’anamnèse qui aura été faite avec le patient avant les séances à proprement parlé et qui permettront de définir les tenants et les aboutissants de cette « addiction » ou tout du moins de cette habitude.

L’approche selon l’Hypnose Ericksonienne peut être variée et peut faire appel à différents « protocoles », il est possible en effet de jouer sur l’aversion du tabac en sublimant les peurs et les conséquences que cela induit et qui y sont liées mais aussi et surtout on peut approcher le problème sans même mentionner le mot tabac ou sans jouer sur les craintes et les risques possibles.

L’emploi de métaphores positives basées sur le bien-être, le sentiment de liberté retrouvée ou de légèreté vous permettra de vous retrouver dans une autre dimension avec votre dépendance car j’irais rechercher un état de ressource important que « j’ancrerais » de manière à ce que vous puissiez  retrouver par vous-même cet état bienfaisant et apaisant.

Ces sensations seront basées sur les différents modes de perception qu’ils soient visuels, auditifs, kinesthésiques (ressentis), oraux ou gustatifs et cette palette de sensations sera améliorée et augmentée pour ressentir ce sentiment de libération et de légèreté tout en respectant votre « écologie »  et votre façon de percevoir les choses et de les analyser (votre carte du monde).

Chaque scénario est ainsi différent puisque chaque personne est différente, ce qui vous convient ne convient pas forcément à une autre personne.

L’écologie est importante dans la démarche hypnotique car elle permet de savoir si la démarche est positive et donc écologique dans le processus de la volonté de changement et c’est la raison pour laquelle il est important de soulever les problèmes sous-jacents durant l’anamnèse afin de commencer à les traiter en premier car bien souvent, dans cette typologie de sevrage (comme le problème de surpoids), un problème en cache un autre et c’est ce que l’on nomme le « bénéfice secondaire ».

Parfois le tabac est associé à la prise d’alcool ou de drogues dites « douces » et dans ce cas il conviendra d’adopter une attitude particulière pour chacun des cas rencontrés.

D’où l’importance de bien cerner les différents enjeux lors de la première rencontre qui constituera la première séance et qui pourra être suivie d’une séance hypnotique brève de manière  à commencer à changer vos habitudes par exemple et nous déciderons ensemble en combien de temps le sevrage sera achevé; parfois il arrive que certaines personnes décident d’arrêter en une seule séance…Si  vous avez besoin de plusieurs séances, une suggestion post-hypnotique en fin de première séance est alors suggérée de façon à mieux préparer la seconde.

Chaque séance s’espace d’environ 8 jours et nous reprenons une anamnèse de manière à constater les progrès (comme si vous étiez un nouveau patient) , redéfinir les priorités et les objectifs par l’emploi de métaphores suggestives et permissives lors de la deuxième séance.

Enfin la troisième séance  est le fruit d’une réussite programmée, du sentiment de fierté et que les effets indésirables que vous craigniez ne se sont pas manifestés du tout. Le but de cette  séance est de vous redonner la confiance et de pérenniser les acquis; nous installerons vos prochaines habitudes de non-fumeur, vous apprendrez à vous retrouver libre dans un corps sain, la délivrance est là , elle vous tend les bras !

La quatrième séance permet d’ancrer dans le temps les nouvelles habitudes, les nouvelles croyances, les nouveaux comportements et nous envisageons ensemble ce que sera votre futur complètement délivré(e) du tabac et tous les bienfaits que cela vous apporte sur différents plans de votre vie (sociale, professionnelle, personnelle, intime etc).

La cinquième et ultime séance est une métaphore qui oriente l’ancien fumeur vers un nouveau champs de conscience, j’utilise bien souvent « la métaphore de l’arbre » qui vous offre la possibilité de recevoir un dernier conseil de la part de votre guide, de votre bonne étoile, de votre subconscient ou de toute autre  chose que votre esprit inconscient vous offrira à ce moment là!

L’avantage de la méthode par l’Hypnose Ericksonienne est qu’elle ne procure aucun effet indésirable, aucun manque ni besoin de compenser par autre chose comme de la nourriture par exemple. Il ne peut y avoir que du « feed-back » (des retours positifs) et des acquis.

Quoi qu’il en soit, en prenant en compte les différentes méthodes de sevrage tabagique, l’Hypnose Ericksonienne reste, et de loin, le moyen le plus efficace qui soit sans comporter d’effets indésirables ou de sensation de manque…

  La clé du succès est à votre portée…

Sources : (1)

http://www.stop-tabac.ch/fr/la-varenicline et http://forum.doctissimo.fr/sante/arreter-fumer/articulaires-musculaires-douleurs-sujet_170472_1.htm

 Key

http://therapiebrevehypnose.com/wp-content/uploads/2014/06/7D7B2E6-1.gif

Le Déroulement d’une Séance d’Hypnose ?

Hypnose...
Hypnose…

 

Dort-on lorsqu’on est sous hypnose ?

Il est extrêmement rare que l’on s’endorme lors d’une séance et cela arrive,  le réveil se fait alors en douceur.

Perd-on le contrôle lorsque nous sommes dans un état de conscience modifiée ?

L’ Hypnothérapeute ne peut rien faire à la personne qui ne corresponde pas à ces valeurs ou à ses principes (carte du monde).

Que ressent-on ?

Tout est possible et les ressentis seront guidés par ce que votre inconscient met en place, vous pouvez aussi bien sentir de la légèreté comme de la lourdeur, de la gaieté comme de la tristesse, du chaud comme du froid mais aussi du lâcher prise, du repos intense et plus généralement des sensations positives car votre cerveau ne connaît pas le négatif et mieux encore il ne fait pas la différence entre ce qui se passe réellement et ce que vous imaginez !

Que permet-elle de traiter ?

A part certains problèmes graves liés au psyché, l’Hypnose Ericksonienne peut gérer n’importe quel problème car elle permet d’accéder à votre inconscient qui dès lors, ira chercher des ressources insoupçonnées dont vous ignoriez probablement l’existence.

C’est ainsi qu’elle peut venir en aide pour :

– Les phobies

– Les troubles du comportement

– Les migraines, les insomnies, la timidité, la prise de parole en public, l’estime de soi, les douleurs chroniques ou aigües, les sciatiques, les lombalgies, les tendinites, le zona, l’eczéma, le psoriasis, la boulimie, l’arrêt du tabac, l’anorexie, les allergies, les régressions en âge ou dans les vies antérieures, le mal-être, le syndrome des jambes sans repos etc etc il n’y a pas de limite à ce que l’Hypnose Ericksonienne peut prendre en charge, la seule limite sera l’imagination du Thérapeute…

Troubles traités par l'Hypnose Ericksonienne
Troubles traités par l’Hypnose Ericksonienne

Quelles techniques utilise-t-on pour nous mettre en transe ?

Là aussi, les techniques sont variées, on peut employer les métaphores, les techniques de dissociation, la PNL, des techniques de visualisation, de suggestions directes ou indirectes…Bref tout ce qui touche de près ou de loin à la créativité et à l’intuition.

A-t-on besoin d’être dans une transe profonde pour résoudre les problèmes ?

Non car en partant du postulat qu’il existe 6 niveaux de transe (1 étant le plus léger et 6 le plus lourd), on ne dépasse que très rarement le niveau 2

Comment se déroule une séance ?

Le Thérapeute commencera par chercher les raisons du problème (bien que ce ne soit pas obligatoire dans tous les cas de figure), il essaiera de délimiter le processus et d’en fixer les limites pour ensuite déterminer avec son patient l’objectif à réaliser en vérifiant l’écologie de son projet , c’est à dire si il est correct pour le client de régler ce problème sans en déclencher un autre. Dans le cas où ce ne soit pas le cas, le thérapeute devra s’enquérir de trouver une autre ressource qui permette le changement désiré.

La séance d’Hypnose à proprement dite commence par une « induction«  c’est à dire une construction de phrases types qui va permettre à votre inconscient de prendre le relais pendant que le conscient se mettra petit à petit en retrait.

Ensuite le thérapeute approfondit la « transe » , au besoin, selon différentes techniques puis aborde le « plateau thérapeutique » selon l’anamnèse, c’est à dire l’entretien que le patient aura eu avec son thérapeute.

Une fois le travail thérapeutique terminé, l’Hypnothérapeute pourra faire quelques suggestions pour que la deuxième séance se passe encore plus facilement (suggestions post-hypnotiques) et le « retour » progressif et lent sera précédé ou non d’une « amnésie »   qui fera oublier ou non les mauvaises séquences au patient…

N’est-ce pas plus rassurant à présent?

Déblocage...
Déblocage…

http://therapiebrevehypnose.com/wp-content/uploads/2014/06/7D7B2E6-1.gif

Certifications Thérapeutiques

Les Certifications Thérapeutiques rencontrées pour définir un niveau d’enseignement reconnu par tous sont identifiables sous deux acronymes :

PHOTO INLPTA

INLPTA : Ces initiales signifient International Neuro Linguistic Programmer and Trainers Association.

Pour les patients que nous recevons, c’est un gage de qualité et de sérieux car c’est une norme reconnue à travers le monde entier; seules les écoles agréées peuvent décerner ce type de certificats numérotés  .

De plus, cette organisation internationale se consacre continuellement à l’établissement et au maintien de la plus haute qualité en matière de standards de validation des acquis, c’est une référence et l’assurance que vous avez un professionnel formé et compétent qui saura prêter une oreille attentive et respectueuse vis-à-vis de votre démarche.

Cette association américaine reconnue est représentée par une coordinatrice  en France, elle s’appelle Roberta Grossi et elle met à la disposition de ceux qui la désirent une Charte d’Éthique.

 

PHOTO NGH2

NGH : Ces initiales signifient National Guild of Hypnotists (TM).

Il s’agit de la plus grande association indépendante au monde d’hypnothérapeutes. Elle reconnait ses membres à partir du moment où leur formation s’est déroulée selon certaines obligations et normes.

L’avantage est qu’elle est reconnue mondialement; c’est un gage de sérieux et de compétences pour le patient qui nous fait confiance, il s’assure de recourir à un professionnel sérieux et formé.

Pour ma part, je suis formé et reconnu par ces deux entités et je possède les diplômes certifiés par des professionnels de l’enseignement en Thérapies Brèves,  eux-même reconnus par ces normes.

Les facultés de médecine ne reconnaissent pas ces acronymes et préfèrent quant à elles promouvoir le Diplôme Universitaire d’Hypnose (D.U Hypnose).

Et bien que la certification soit différente, il n’en demeure pas moins que nous pratiquons tous de l’Hypnose Ericksonienne selon les préceptes de Milton Erickson.

L’Hypnose dite « thérapeutique » ou « Ericksonienne » est une technique très récente chez les médecins qui ne l’utilisaient guère jusqu’à maintenant préférant des méthodes plus conventionnelles.

Elle est pratiquée par des « hypnothérapeutes » ou « hypnologues » ou encore « hypno-praticiens » depuis plus de 40 ans, ce n’est que très récemment qu’elle s’est développée auprès des Fils d’Esculape (les Médecins ) notamment par la médiatisation télévisuelle de certaines techniques d’Hypnose de spectacle qui n’ont rien à voir avec l’hypnose Ericksonienne ( par le fascinateur Mesmer par exemple ).

L’engouement médical « subit » s’est alors développé vus les résultats obtenus lors d’hypno-sédation (endormissement sans anesthésie ni locale ni générale) ou dans le traitement de la douleur et des traumatismes qui se sont révélés particulièrement efficaces.

Les coûts de formation et les heures dispensés tendent à se généraliser entre les facultés de médecine et les centres privés qui eux, à l’heure actuelle se prévalent de ces deux accréditations (INLPTA ET NGH).

Il en existe certainement d’autres qui possèdent chacun leur légitimité dans leurs domaines respectifs et je n’ai pas la prétention de tous les connaître !

Les programmes de l’Institut Français d’Hypnose Humaniste et Ericksonienne sont aussi des références en la matière, créé par Olivier Lockert et Patricia D’angeli en 1995, il représente  le premier institut francophone de formation en Hypnose du monde avec plus de 800 personnes formées par an, de 65 nationalités, en France et à l’international.

Certains des ouvrages publiés par ces deux auteurs et Enseignants font force de référence dans le domaine de l’Hypnose Thérapeutique, qu’elle soit de type Ericksonienne, Humaniste ou même encore au sujet de la PNL « New Code » développée par John Grinder et son épouse.

Concernant les certifications, certaines d’entre elles se délivrent par les concepteurs de la méthode elle-même comme le font John Grinder, Richard Bandler, Robert Dilts ou encore  Anthony Robbins, lui-même élève des précédents, etc.

Il n’existe pour l’heure aucune prérogative obligatoire ni de statut particulier pour la personne désireuse de s’installer en tant qu’hypnothérapeute et ces deux labels restent une valeur sûre tant pour le client que pour l’hypnothérapeute au même titre que le D.U Hypnose en attendant qu’une uniformisation des programmes et des formations diplômantes soit enfin reconnue par des Ministères de tutelle que ce soit par des organismes privés ou par des Universités de Médecine.

Cela se fait pour d’autres spécialités  (comme le Diplôme National de Thanatopracteur) dont les cours sont aussi bien assurés par les facultés de médecine d’Angers ou de Lyon que par des centres privés à travers la France).

Il semblerait qu’à l’heure actuelle aucun centre de formation en France ne bénéficie de cette reconnaissance, gageons que cela change et évolue et que certains  centres de formation puissent obtenir cette reconnaissance à l’avenir afin de tirer vers le haut cette noble profession qui mérite d’être reconnue de tous, par tous et surtout pour tous…

 

 

COPYRIGHT DANS 167 PAYS
COPYRIGHT DANS 167 PAYS