Hypnose Ericksonienne

 

Et si l'on voyait le monde différemment?
Et si l’on voyait le monde différemment?

Du nom de son inventeur, Milton Erickson a su donner une autre dimension à l’Hypnose en lui offrant ses lettres de noblesse, il a fait rentrer ce type de thérapie par la grande porte et sera même à l’origine de la Programmation Neuro Linguistique (PNL) qui fut mise en évidence par Richard Bandler et John Grinder.

On dit de l’Hypnose Ericksonienne (ou Thérapeutique)  que c’est une thérapie brève car le nombre de séances pour régler un problème varie de 1 à 7 séances, rarement plus.

Le langage utilisé  invite le patient à vivre un état de conscience modifié en tâchant de comprendre au mieux ses attentes sans imposer quoi que ce soit.

Ce mode de thérapie qu’est l’Hypnose Ericksonienne permet une prise en charge du patient la plus respectueuse qui soit en essayant de « coller » au plus près de sa réalité et agit davantage comme un accompagnateur envers lui en adoptant un ton permissif.

Cette permissivité  permet de faire lever les résistances en amenant le patient à faire ses propres liens et à résoudre par-lui-même (par son inconscient) les problèmes qu’il souhaite résoudre.

Milton Erickson utilisait souvent les « métaphores » pour accompagner ses patients car elles lui permettaient de faire passer directement un message à l’inconscient de la personne sans que cette solution ne soit interceptée ou refusée par son esprit conscient; de cette manière, la suggestion hypnotique sous forme de métaphore n’était ni conscientisée ni analysée et ni rejetée.

Les métaphores utilisées étaient de type « isomorphiques » c’est à dire qu’elles faisaient un parallèle entre le cas problématique rencontré par le client et l’histoire que racontait Milton Erickson de sorte que le client s’identifiait aux évènements et aux différents acteurs de la métaphore inventée par le Père de l’Hypnothérapie Moderne; c’est ce que l’on nomme l’isomorphisme.

Le Docteur Orison Sweater Meren disait « Aux tréfonds de l’homme gisent des pouvoirs endormis, pouvoirs qui l’étonneraient fort, s’il avait jamais rêvé de les posséder un jour; des forces qui révolutionneraient sa vie s’il les libérait et les mettrait au travail »!

Avant de s’éteindre, Milton Erickson déclarait que « C‘est hors du champ de notre conscience que sont situées toutes nos ressources » et invitait ses confrères « à se méfier des idées préconçues qui inhibent toute réflexion »…

Sources : Institut Français Hypnose Ericksonienne

 http://therapiebrevehypnose.com/wp-content/uploads/2014/06/7D7B2E6-1.gif

Exploration de la Thérapie par l'Hypnose par Milton Erickson
Exploration  « La Thérapie par l’Hypnose » de Milton Erickson

Une réflexion au sujet de « Hypnose Ericksonienne »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *